Projets de recherche

Coordinateur du projet EAUGURE

En collaboration avec Véodis-3D, Weather Measure et l'Université d'Auvergne, dans le cadre du projet EAUGURE, nous développons un nouvel outils de mesures, suivi temps réel et de prédiction de la qualité des masses d'eau.

Ce projet est co-financé par l'Union européenne dans le cadre du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Thèse CIFRE sur les cyanobactéries


Coordinateur du programe  de recherche sur le lac d'Allier depuis 2012


Cette étude est portée par la Fédération des Recherches en Environnement du siteclermontois. Cette fédération, labellisée par le Ministère de la Recherche et par le CNRS, présente l'ensemble des compétences pluridisciplinaires, nécessaires à la compréhension du fonctionnement des écosystèmes aquatiques. En effet, trois laboratoires de l'Université Blaise Pascal associés au CNRS (GEOLAB, LMGE, LMV), les Herbiers Universitaires de Clermont-Ferrand et deux entreprises innovantes (Athos Environnement et VEODIS 3D), structures membres de la fédération, participent à ce projet. La Fédération s'est également adjoint les compétences d'un naturaliste spécialiste des mollusques (Sylvain Vrignaud). Christian Amblard (Directeur de Recherche au CNRS) est le responsable scientifique de l'étude alors qu'Antoine Thouvenot (Directeur d'Athos Environnement) en est le coordonnateur.

 


Régulation des communautés de microorganismes dans les écosystèmes aquatiques


Les virus constituent l'entité biologique la plus abondante dans les écosystèmes aquatiques. Ce sont, des parasites obligatoires capables d'infecter potentiellement toutes les cellules vivantes (de la cellule humaine à la bactérie) et l'on reconnaît aujourd'hui que les conséquences de leurs activités sur la structure et le fonctionnement des écosystèmes aquatiques sont considérables. Les virus interviennent dans de nombreux processus écologiques et biogéochimiques, tels que le recyclage des nutriments, la mortalité bactérienne et algale, et affectent également la diversité de l'ensemble du compartiment microbien de manière directe ou indirecte. Ce travail fait l'objet d'une collaboration avec le laboratoire du CNRS microorganisme Génome et environnement de l'université Blaise Pascal de Clermont Ferrand Télesphore Sime N gando (directeur du laboratoire) et Angia Pradeep.
Voir références 8, 9 10

 

Laboratoire microorganismes génome et environnement UMR CNRS 6023

 

Participation au projet PROFECY  (2011-2012) PRédiction du pOtentiel toxique de proliFErations CYanobactériennes à l'échelle du bassin Loire dans un contexte de réchauffement climatique. 
Coordination générale : Delphine Latour 
Intervenants principaux : Marion Sabart (LMGE, Université Blaise Pascal), Agnès Robin (LMGE, Université Blaise Pascal), Delphine Latour (LMGE, Université Blaise Pascal), Antoine Thouvenot (ATHOS environnement), Hervé Giraudet (Université Jean Monnet). 
Structures intervenantes : Laboratoire Micro-organismes : Génome et Environnement (UMR 6023, Université Blaise Pascal) ; ATHOS Environnement; Université Jean Monnet ; ARS.
Durée prévue : 2 ans 
Budget total prévisionnel : 256 556 € total dont 192500€ demandé en subvention auprès de l'Etat Plan Loire et du FEDER Loire.

les radioéléments dans les sédiments des écosystèmes aquatiques


Les radioéléments provenant essais atmosphériques des années 60 et des accidents des centrales nucléaires ont eu des retombés au niveau des écosystèmes aquatiques et constituent des marqueurs spécifiques à chaque évènement. Ce travail de recherche est mené en collaboration avec des études du CNRS du laboratoire des Sciences du Climat et de l'environnement (Jean Louis Reyss, Directeur de recherche au CEA) et de l'IRSN Laboratoire d'Etudes des Transferts en Sub-Surface (Dr Arnaud Mangeret, IRSN).

L'objectif de ce travail de recherche est de pouvoir dater les couches de sédiments à l'aide de ces radioéléments et de pouvoir proposer aux gestionnaires des barrages hydrauliques 
1.                Des données concernant notamment la vitesse de sédimentation.
2.                De pouvoir dater des événements qui ont eu lieux.
3.                D'étudier les cycles de transformation des éléments radioactifs au cours du temps

Ce travail a fait notamment l'objet de publications de rang A et communications à congrès

Réalisation de dénombrements dans le cadre d'un appel à projet innovant sur la biodiversité microbienne aquatique des broméliacées épiphytes à réservoirs de Guyane :

Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité, Porteur du projet : J.F CARRIAS (2010-2011) 
Réalisation de dénombrements dans le cadre d'une ANR programme blanc, Prévoir les cascades d'extinction: interactions biologiques, fragmentation et invasions en Guyane française (FORECAST), Porteur du projet: R CEREGHINO, Responsable du partenariat LMGE: J.F CARRIAS (projet soumis pour 4 ans)


Laboratoire National d'Hydroecologie


Réservoir de Grangent (Loire) Mise au point de techniques d'analyses des sédiments et des cyanobactéries: (2006 à ce jour)

Etang de Berre (Bouche du Rhone) Mesure des flux de phosphore provenant des sédiments  (2008-2009)



Ecole Normale Supérieure 


Réalisation de dénombrements zooplanctoniques dans le cadre du Projet ANR "Biodiversité" BIOFUN "Impacts sur le fonctionnement des écosystèmes de la biodiversité intra- et inter-niveaux trophiques"("Impacts on ecosystem functioning of intra- and inter-trophic levels biodiversity") (2009).



GEOLAB UMR 6042 CNRS 


Dénombrement de phytoplancton dans le cadre d'un projet de formation permanente et recherches pluridisciplinaires sur un corridor fluvial anthropisé (2009)